Nos principaux objectifs

L’Alliance Maçonnique Européenne a pour but la diffusion et la promotion des valeurs et principes dont la Franc-Maçonnerie est l’héritière vigilante, en particulier la liberté de conscience et de pensée comme droit inaliénable et les idéaux de démocratie, de fraternité, d’égalité des droits de tous les êtres humains et de dignité humaine en ce compris, les choix de procréation, de conception et de fin de vie.  

Elle fait sienne la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948, la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950 et la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne de 2000. Elle rejette toute forme de discrimination et toute forme d’atteinte à la liberté d’expression en quelque domaine que ce soit. 

L’A.M.E. constitue un centre de liaison, d’observation et d’études, afin d’améliorer l’action commune de ses membres, vis-à-vis des pays situés en Europe, de l’Union européenne et de toute institution européenne. A cette fin, l’A.M.E. centralise les ressources intellectuelles de ses membres et en facilite la mobilisation et la coordination, afin d’assurer la visibilité et la lisibilité des valeurs et principes communs à ses membres.

L’A.M.E. défend le principe de laïcité qui implique la stricte et totale séparation entre les Institutions européennes et les églises et organisations philosophiques. Séparation mais non opposition. Elle se félicite donc du Dialogue instauré par l’Article 17 du traité de Lisbonne et cherchera à le rendre plus efficient. Elle réaffirme que les convictions philosophiques ou religieuses relèvent de la vie privée. Ainsi,  la  recherche scientifique ne peut être entravée pour des motifs religieux.

L’Alliance Maçonnique Européenne peut accomplir toute opération se rapportant à son but, permettant ou facilitant la réalisation de celui-ci. L’Alliance Maçonnique Européenne (A.M.E.) est inscrite au Registre de transparence de l’Union européenne sous le numéro 916946818172-34.